• Actualités chaudes, Les échos, News

    L’accord nucléaire avec l’Iran va-t-il changer quoi que ce soit ?

    Le fameux « accord nucléaire » qui a été conclu le 14 juillet 2015 entre l’Amérique, la France, l’Allemagne, l’Angleterre, la Chine et la Russie d’un côté, et l’Iran de l’autre, continue à faire les gros titres des médias, pour et contre. Comme prévu l’affaire du nucléaire iranien n’est pas vue de la même façon suivant le…

  • Actualité Israël, Actualités chaudes, Les amis d'Israël, Les échos, News

    Le propriétaire de casinos Sheldon Adelson donne son avis sur l’Iran

    Le magnat américain bien connu et controversé propriétaire entre autres des casinos Sands Corp de Las Vegas (qui d’ailleurs se passionne pour ce guide de casino en ligne disponible ici). Sheldon Adelson, a toujours aimé la polémique et n’a jamais raté une occasion de donner son avis quel que soit le sujet en question, mais…

  • Actualité Israël, Actualités chaudes, Les échos, News

    Israel Gaza : Stop ! Il y a une limite à tout !

    En France à Paris place de l’Opéra samedi dernier ainsi que dans plus d’une douzaine d’autres villes françaises se sont déroulées des manifestations contre Israël avec une fois de plus appel à la haine, tout cela sans aucune réaction des autorités françaises, ce qui cautionne ainsi ces événement bien sûr. De l’autre côté de la…

  • News

    Avenir incertain au Moyen Orient

    Le Moyen Orient connaît de plus en plus de bouleversements et l’avenir est loin d’être ensoleillé pour cette région déchirée par une escalade de révoltes. En fait le seul pays à en tirer profit est l’Iran puisqu’il peut continuer son avance vers l’arme atomique sans être dérangé, tandis que les yeux des médias du monde…

  • Actualités chaudes, Antisémitisme, Les amis d'Israël

    Lettre ouverte à Monsieur Ban Ki-Moon

    Repris sur le schéma du célèbre réquisitoire de Zola (J’accuse), le cri du cœur de cet auteur adressé directement à Ban Ki-Moon, fait une synthèse du débat international injuste qu’anime l’ONU et ses rapports successifs, poussant les dirigeants de ce monde à afficher une farouche volonté à faire d’Israël, un état paria et responsable de la situation moyen-orientale actuelle. C’est en se trompant d’ennemi que cette organisation mondiale fait indirectement l’apologie d’un terrorisme toléré et banalisé et ne condamne que trop rarement les vrais responsables de la terreur quand ils visent Israël. Cette justice à deux vitesses, attenante à un antisionisme déconceptualisé et diabolisé, est elle-même responsable de l’amnésie collective qui s’empare aujourd’hui des nations, où une fois encore, antisémitisme, négationnisme et minimisation des actes subis par le peuple juif à travers le monde, deviennent le cheval de bataille de la population musulmane et de ses dirigeants, pour annihiler plus officiellement Israël et remettre en cause sa raison d’être. Europalestine.fr se devait de publier cet état des lieux explicite et cinglant, qui a le mérite de rappeler à l’ONU et aux lecteurs, les fondamentaux de sa charte et ce qui les a motivés à l’origine.
    Langeluce

  • Antisémitisme, Boycott, Les amis d'Israël

    Quand l’histoire bégaye : Des lois de nuremberg anti-juives au boycott désinvestissement sanction anti-Israël (BDS)

    Cette campagne est purement antisémite et je pèse mes mots. Comment en effet, peut-on concevoir autrement une telle idée d’exclusion à l’encontre d’une seule nation alors que de par le monde, non seulement il n’existe aucune action équivalente contre des nations qui, elles, sont réellement coupables de génocides, d’attentats permanents aux Droits de l’Homme et d’attitudes guerrières et hégémoniques ? Surtout que parmi ces dernières, la grande majorité est en guerre contre Israël.

    Cette campagne insidieuse est en cours de montage. Nommée BDS, elle s’estime une réponse citoyenne et non violente contre, je cite, « l’impunité d’Israël ». Comme on va le voir, le processus est identique et la démarche renvoie sans le dire à la même lente mais résolue recherche d’exclusion qui s’est terminée côté nazi, par la solution finale. L’unique différence est qu’ici on ne parle plus de Juifs mais de sionistes. On ne parle plus de peuple Juif mais d’Israël. Il s’agit du même combat, selon le même schéma, la même chronologie et tout cela avec le même objectif : l’exclusion.

  • Antisémitisme, Les amis d'Israël

    Invention d’un mot-crime

    Dans une interview donnée à Libération (daté du samedi et dimanche 7 novembre 2010), un vieux monsieur nous fait de la peine. Un vieillard franchit un pas, devrais-je dire. Car dans ce numéro de Libération, quelque chose d’important, de grave, de très important et de très grave, a lieu. Je ne ferai pas durer le suspense trop longuement : le vieux monsieur est musicien, un grand. Un de ceux que, pourtant, je vénérais. Je sais bien que demander son avis aux musiciens, aux chanteurs, aux acteurs, est un exercice, sinon vain (je crois à titre personnel qu’il est vain), du moins périlleux. Le vieux monsieur est Robert Wyatt.

 
1
2
3
4